Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 23:01

Paris, le mardi 25 août 2015 - L’association « Robin des Toits » qui milite pour la reconnaissance « de l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques », association de symptômes imputés à l’exposition aux ondes, dont l’existence n’a jamais pu être physiquement ou médicalement prouvée, indique que le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse vient d’imposer le versement d’une prestation compensatoire du handicap à une femme de 39 ans s’affirmant atteinte d’un tel syndrome. Le tribunal a donné raison à la plaignante qui s’était vue refuser sa demande d’allocation par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes en situation de handicap de l’Ariège. Dans sa décision, le tribunal estime la déficience fonctionnelle de la demandeuse à 85 %.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans ondes
commenter cet article

commentaires

marius 19/09/2015 11:53

l'hypersensibilité aux ondes est surtout vérifiée pour certaines installations professionnelles qui peuvent générer un champ électromagnétique d’une forte intensité (soudeuses haute fréquence, fours à induction, imagerie par résonnance magnétique…), et certaines activités professionnelles impliquent une exposition à des niveaux supérieurs aux expositions générales (proximité d’antennes de télécommunication, fours industriels à micro-ondes...), ce qui nécessite de déterminer et d’évaluer les risques potentiels pour la santé des travailleurs exposés : La prévention des risques professionnels des champs électromagnétiques : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=338