Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 14:53

Formule sanguine : les flashbacks viraux

7. septembre 2015

Un nouveau système de test de virus peut non seulement suivre les infections actuelles et déterminer les agents pathogènes, mais aussi donner des éclaircissements sur des colonies latentes et des contacts loin dans le passé. Les microbiologistes ne sont pas encore sûrs de devoir jubiler ou rester sceptique.

L’infection par le virus d’Epstein-Barr (EBV) est si commune qu’il n’y a presque personne qui ne soit pas porteur. Cependant, le plus souvent asymptomatique, elle peut conduire à des maladies graves par immunosuppression. Diverses tumeurs telles que la maladie de Hodgkin, mais aussi des maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques ou la polyarthrite rhumatoïde, peuvent être associées à la première infection virale passée inaperçue.

Le virus de l’herpès est probablement l’exemple le plus connu d’une infection latente par virus et de ses effets sur la santé, même des années après l’incidence du virus. Mais on ne sait pas exactement quelles traces de nombreux autres résidents viraux sur des durées courtes ou longues laissent derrière eux dans le corps et comment il répond à leur présence. Certains virus tels que le Chikungunya ou le MERS étaient jusqu’à récemment largement inconnus, au moins dans notre région, tout comme les symptômes de l’infection.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires