Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 09:25

Une équipe de chercheurs du CNRS et de Louvain en Belgique a mis à jour l'anomalie à l'origine de la maladie de Parkinson, à savoir la propagation dans le cerveau de fibres en forme de rubans, semblables à "des pâtes larges, comme des linguines", indique Le Parisien.


L'équipe a réussi à isoler cinq types de structures, plus ou moins dévastatrices: les fibres en forme de linguines provoquent la maladie de Parkinson, d'autres en forme de spaghettis provoquent une atrophie multisystématisée (AMS) chez la souris.


"Il faudrait maintenant voir si les agrégats présents chez les personnes malades ont les propriétés que nous avons décrites", précise Ronald Melki, directeur de recherche à l'Institut des neurosciences Paris-Saclay.


"On peut envisager de pouvoir diagnostiquer, d'ici cinq ou dix ans, la maladie chez des individus de 40 ou 45 ans", ajoute-t-il.


PR Editions11 juin 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires