Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 09:31

La perte de plusieurs dents pourrait être un indicateur de futures maladies cardiovasculaires.


C’est la conclusion d’une étude finlandaise publiée dans la revue « Journal of Dental Research ». Selon cette étude, la perte de dents est également associée à un risque de diabète.


Les chercheurs de l’Université d’Helsinki ont analysé les données de 8 446 personnes âgées de 25 à 75 ans, qui avaient répondu à un questionnaire médical détaillé et subi des examens cliniques.


Le nombre de dents manquantes a été noté au départ, puis les scientifiques ont recueilli des informations sur l’incidence des maladies et la mortalité pendant une période de suivi de 13 ans.


L’étude a révélé que le risque de coronaropathie et d’infarctus du myocarde augmentait de 140 % si plus de 5 dents étaient manquantes.


La perte de plus de 9 dents augmentait le risque de maladies cardiovasculaires de 51 % et celui de diabète de 31 %.


Le risque de décès était accru de 37 %. Les risques correspondants augmentaient de 40 à 68 % chez les personnes édentées.


La prise en compte du nombre de dents manquantes en plus des facteurs de risque établis améliore la prédiction du risque de décès.


Ce facteur pourrait donc potentiellement être un indicateur utile à l’évaluation du patient, conclut l’auteur de l’étude, John Liljestrand.


APA11 juin 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires