Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 18:25

L'infection bactérienne et la maladie d'Alzheimer: une méta-analyse.


Maheshwari P1, Eslick GD1.


Le Centre-Martin Whiteley recherche, discipline de chirurgie, Université de Sydney, Hôpital Nepean, Penrith, NSW, Australie.


J Alzheimer Dis. 2015; 43 (3): 957-66. doi: 10,3233 / JAD-140621.

Résumé.


La possibilité d'une étiologie infectieuse de la maladie d'Alzheimer (MA) a été évoquée à plusieurs reprises au cours des trois dernières décennies.

Nous fournissons la première méta-analyse pour aborder la relation entre l'infection bactérienne et MA.

Les études portant sur l'association entre MA et les bactéries spirochetes ou Chlamydia pneumoniae (CPN) ont été identifiées par une recherche systématique dans la base de données MEDLINE, EMBASE, PubMed et Google Scholar.

Les données combinées de 25 bases, principalement des études cas-témoins pertinents ont démontré une association statistiquement significative entre la MA et des preuves d'infection détectable pour chaque groupe de bactéries.

Nous avons trouvé un risque multiplié par dix pour l’augmentation de la fréquence des MA quand il existe des preuves d'infection détectable par spirochètes (OR: 10,61; IC à 95%: 3,38 à 33,29) et risque quadruple de la fréquence de la MA dans une estimation prudente du risque (OR: 4,45; IC à 95%: 2,33 à 8,52).

Nous avons trouvé sur une quintuple augmentation de la fréquence de la MA avec une infection Cpn (OR: 5,66; IC 95%: 1,83 à 17,51).

Cette étude montre une association fortement positive entre l'infection bactérienne et AD. Une enquête plus approfondie détaillée du rôle de l'infection bactérienne est justifiée.

Bacterial infection and Alzheimer's disease: a meta-analysis.

Maheshwari P1, Eslick GD1.

1The Whiteley-Martin Research Centre, Discipline of Surgery, The University of Sydney, Nepean Hospital, Penrith, NSW, Australia.

J Alzheimers Dis. 2015;43(3):957-66. doi: 10.3233/JAD-140621.

Abstract

The possibility of an infectious etiology for Alzheimer's disease (AD) has been repeatedly postulated over the past three decades. We provide the first meta-analysis to address the relationship between bacterial infection and AD. Studies examining the association between AD and spirochetal bacteria or Chlamydophila pneumoniae (Cpn) were identified through a systematic search of the databases MEDLINE, EMBASE, PubMed, and Google Scholar. Data combined from 25 relevant, primarily case-control studies demonstrated a statistically significant association between AD and detectable evidence of infection of either bacterial group. We found over a ten-fold increased occurrence of AD when there is detectable evidence of spirochetal infection (OR: 10.61; 95% CI: 3.38-33.29) and over a four-fold increased occurrence of AD in a conservative risk estimate (OR: 4.45; 95% CI: 2.33-8.52). We found over a five-fold increased occurrence of AD with Cpn infection (OR: 5.66; 95% CI: 1.83-17.51). This study shows a strongly positive association between bacterial infection and AD. Further detailed investigation of the role of bacterial infection is warranted.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires